Couverture de Jean Delannoy

Jean Delannoy

Voir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Delannoy : Jean : Réalisateur de cinéma françaisVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Film de fictionVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Cinéma : France : 1945-1960Voir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Musique de film : FranceVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme MusiqueVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Musique : France : Lisieux (Calvados)Voir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Musique : France : Normandie : 20e siècleVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Musique : France : 20e siècleVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme SuisseVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Films policiersVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Meurtres en sérieVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme PolicierVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Drames (cinéma)Voir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Bandes Originales de filmsVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Sentimental-amitié-amourVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme DramesVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme PasteursVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme FamillesVoir les documents de Jean Delannoy correspondants au terme Aveugles

Biographie

Jean Delannoy est un réalisateur et scénariste français, né le à Noisy-le-Sec et mort le à Guainville (Eure-et-Loir).

Ce cinéaste français a réalisé ses films les plus significatifs sous un patronage littéraire. Réalisateur de plusieurs mélodrames, il a déjà connu le succès, notamment avec Pontcarral, colonel d'empire (1943), lorsqu'il put réaliser L'Éternel Retour (1943), avec la collaboration de Jean Cocteau. Plus tard, ce dernier adapte pour lui La Princesse de Clèves (1961).

Au classicisme un peu froid de La Symphonie pastorale (1946), de Les jeux sont faits (d'après le scénario de Jean-Paul Sartre, 1947) ou de Maigret tend un piège (1958) ont succédé nombre de films académiques qui ont conduit leur réalisateur vers la télévision à partir de 1976, puis à tourner une trilogie purement hagiographique : Bernadette (1988), La Passion de Bernadette (1990) et Marie de Nazareth (1995). Le réalisateur fut souvent qualifié de représentant de la qualité française.

Jean Delannoy est aussi connu pour ses films en costumes, dits « de cape et d'épée ».

Le , il épouse Juliette Geneste, avec qui il a une fille, Claire, née le .

Le , il fête ses 100 ans, et devient le doyen des cinéastes français, ayant connu l'âge d'or du cinéma français des années 1930 à 1940, et ayant débuté aux débuts du cinéma parlant, à partir de la fin des années 1920. Il meurt chez lui à Guainville le suivant.

Aujourd'hui, il existe un musée consacré à Jean Delannoy dans la ville de Bueil (département de l'Eure) tenu par sa fille Claire Delannoy. Il résume sa carrière et toutes ses collaborations autour d'expositions et de scénarios réhabilités.

Réalisateur

  • 1934 : Paris-Deauville
  • 1934 : Une vocation irrésistible (moyen métrage) (+ monteur)
  • 1937 : Ne tuez pas Dolly (moyen métrage) (+ régisseur)
  • 1937 : La Vénus de l'or
  • 1937 : Tamara la complaisante
  • 1941 : Le Diamant noir (+ scénariste)
  • 1942 : Fièvres
  • 1942 : Macao, l'enfer du jeu
  • 1942 : L'Assassin a peur la nuit (+ adaptateur)
  • 1942 : Pontcarral, colonel d'empire
  • 1943 : L'Éternel Retour
  • 1944 : Le Bossu
  • 1945 : La Part de l'ombre (+ scénariste)
  • 1946 : La Symphonie pastorale (+ scénariste)
  • 1947 : Les Jeux sont faits (+ scénariste)
  • 1948 : Aux yeux du souvenir (+ scénariste)
  • 1949 : Le Secret de Mayerling (+ scénariste)
  • 1950 : Dieu a besoin des hommes
  • 1951 : Le Garçon sauvage
  • 1952 : La Minute de vérité (+ scénariste)
  • 1953 : La Route Napoléon (+ scénariste)
  • 1954 : Destinées - segment « Jeanne »
  • 1954 : Secrets d'alcôve (Il Letto) - segment « Le Lit de la Pompadour » (+ scénariste)
  • 1954 : Obsession (+ scénariste)
  • 1955 : Chiens perdus sans collier (+ scénariste)
  • 1956 : Marie-Antoinette reine de France (+ scénariste)
  • 1956 : Notre-Dame de Paris
  • 1958 : Maigret tend un piège (+ scénariste)
  • 1959 : Guinguette
  • 1959 : Maigret et l'Affaire Saint-Fiacre (+ scénariste)
  • 1960 : Le Baron de l'écluse (+ scénariste)
  • 1960 : La Française et l'Amour - segment « L'Adolescence »
  • 1961 : La Princesse de Clèves (+ scénariste)
  • 1961 : Le Rendez-vous (+ scénariste)
  • 1962 : Vénus impériale (Venere imperiale) (+ scénariste)
  • 1964 : Les Amitiés particulières
  • 1965 : Le Majordome
  • 1965 : Le Lit à deux places, film à sketches (épisodes Le Berceau et La Répétition)
  • 1966 : Les Sultans (+ scénariste)
  • 1967 : Le Soleil des voyous (+ scénariste)
  • 1970 : La Peau de Torpedo (+ scénariste)
  • 1972 : Pas folle la guêpe
  • 1976 : Le Jeune Homme et le Lion, téléfilm
  • 1978 : Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut, feuilleton télévisé de 6 épisodes
  • 1979 : Les Grandes Conjurations : Le Coup d'État du 2 décembre, épisode d'une série télévisée
  • 1980 : L'Été indien, téléfilm
  • 1981 : Frère Martin (La justice de Dieu, La justice du Pape), téléfilm en deux parties
  • 1983 : Le Crime de Pierre Lacaze, téléfilm en deux parties
  • 1987 : L'Énigmatique Monsieur S. ou Tout est dans la fin, téléfilm (+ scénariste)
  • 1987 : Bernadette (+ scénariste)
  • 1989 : La Passion de Bernadette (+ scénariste) (suite du film précédent, n'a visiblement été distribué qu'à Lourdes)
  • 1990 : Le Gorille, série télévisée - épisode : « Le Gorille compte ses abattis »
  • 1995 : Marie de Nazareth (+ scénariste)

Assistant réalisateur

  • 1938 : Le Paradis de Satan de Félix Gandéra

Monteur

  • 1932 : Le Fils improvisé de René Guisart
  • 1933 : Le Père prématuré de René Guisart
  • 1935 : Tovaritch de Jacques Deval
  • 1937 : Feu ! de Jacques de Baroncelli

Acteur

  • 1927 : Miss Helyett de Georges Monca et Maurice Kéroul
  • 1928 : La Grande Passion d'André Hugon : un joueur de rugby
  • 1934 : Casanova de René Barberis
Témoignage
  • 2005 : Mémoires du cinéma français documentaire d'Hubert Niogret : lui-même
  • Jean Delannoy, Aux yeux du souvenir : bloc-notes 1944-1996, Paris, Les Belles lettres, , 310 p. (ISBN 978-2-251-44130-6, OCLC 39674887)
  • Jean Delannoy, Enfance, mon beau souci, Paris, A fleur de peau NM7, , 185 p. (ISBN 978-2-913973-35-0, OCLC 51476613)

Prix cinématographique

  • 1946 : Grand Prix au Festival de Cannes pour La Symphonie pastorale
  • 1986 : César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

Décorations

  • Grand officier de la Légion d'honneur (1990, commandeur en 1984)
  • Grand-croix de l'ordre national du Mérite (1996, grand-officier en 1980)
  • Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres

Bibliographie

  • Claude Guiguet, Emmanuel Papillon et Jacques Pinturault, Jean Delannoy : filmographie, propos, témoignages, Aulnay-sous-Bois, Institut Jacques Prévert Amis de Ciné-sous-Bois, (ISBN 978-2-9501004-0-5, OCLC 16735346).
  • Guy Paqui (préf. Gilbert Prouteau), Jean Delannoy : ses années lumière, 1938-1992, Toulon, Presses du Midi, , 407 p. (ISBN 978-2-8127-0171-9, OCLC 670409930).

Article connexe

  • Musée du cinéma Jean Delannoy

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Ciné-Ressources
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (de + en) Filmportal
    • (en) Internet Movie Database
  • Jean Delannoy sur Les Gens du Cinéma.com
  • Jean Delannoy sur CinéClubdeCaen.com
  • Association des Amis de Jean Delannoy


  • Portail du cinéma français
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Jean Delannoy de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Les interviews

La chaine YouTube